Cokinterview de Kmille

Les coquines et coquins vous allez ici retrouver la Cokinterview de Kmille, la charmante Sexperte coquine à la belle plume érotique qui nous a fait l’honneur de répondre à nos questions …

Vous pouvez la retrouver sur son site et sur twitter ainsi que ces quelques clichés dans sa galerie de photos: Contribution de @Kmille

Cokinterview de Kmille

LCDC :

Bonjour et merci de répondre à nos questions.

Pour les rares qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter un peu qui es tu ? ton âge ? Tes mensurations? Ta région éventuellement ton travail et où peut on te retrouver (virtuellement twitter facebook site perso ou site de rencontre etc …) ?

Et bien bonjour à toutes et à tous. Moi c’est Kmille, j’ai 33 ans, 1m72 pour environs 60-65kgs avec une poitrine de 95D, et depuis un peu plus de 4 ans je m’occupe de mon blog « Les Dessous de Kmille ». J’y propose des tests de Sextoys, des présentations de tenues et bien d’autres choses comme des conseils sexo. Je suis une femme épanouie dans mon couple, Amoureuse de mon homme depuis 10 ans … presque 11 !

Enfin vous pouvez me retrouver sur mon blog : https://les-dessous-de-kmille.com et/ou sur Twitter : https://twitter.com/kmille_love . Oui, à l’époque je n’avais pas trop d’inspiration en matière de pseudo ^^

On a parcouru avec plaisir ton site sur lequel on peut constater tes nombreux talents entre tes photos sexy, tes récits et autres test de sextoys et conseils coquins… Comment a t’il été créer? 

Longue histoire à conter ! Pour faire simple, à l’origine « Les Dessous de Kmille » était censé être un blog géré à 4 mains sous un autre nom, « Sister Crazy » de mémoire. Pour différentes raisons, ça n’a pas pu se faire. Le projet a failli capoter et c’est grâce à mes loulous de la grande époque de VTC (Vends Ta Culotte) que le site a vu le jour. L’idée de base était d’apporter des conseils sexo pertinents.

Ensuite, très vite même, j’ai commencé à proposer des tests de Sextoys, toujours sur l’impulsion de mes loulous… Aujourd’hui, j’ouvre mon site à d’autres en proposant régulièrement des contributions de lecteurs.

Depuis quand est-il en ligne ?

Il est en ligne depuis Juin 2013.

Que préfères tu y montrer ? tes tests ? tes (sublimes) photos ? tes récits ? …

Dernièrement, je me suis lancée un nouveau défi et c’est en tant qu’autrice que je m’épanouis. Pour autant, j’avoue que j’apprécie toujours les tests de sextoys même si j’en propose peut-être un peu moins (par manque de temps) car j’ai une 40 aine de tests en attente … 

Mes tests de sextoys ont évolué et aujourd’hui, je propose d’inclure le jouet testé dans une histoire coquine. Je conjugue ainsi mes deux plaisirs du moment.

Comment choisis-tu les tests que tu vas faire ou publier ?

De manière générale, je flâne dans la boutique de mes partenaires et quand un sextoy me plaît ou me parait intéressant (je lis la description) alors je propose à la boutique de le tester.

Il y a aussi les incontournables, car beaucoup de lecteurs attendent le test de ces produits. C’est le cas des Womanizer, des Lelo et autre sextoys connectés. Là, ce sont les lecteurs qui me suggèrent tel ou tel test à faire. Je contacte alors mes partenaires pour leur proposer une review.

Quel est selon toi ton meilleur article publié ?

Selon moi, et bien clairement mon e-roman : Aux services du vieux pervers.

Et le pire s’il y en a 😉 ? 

Voyons, il n’y en a aucun … lol. Non sérieusement, le pire c’était un article où j’abordais la perte de ma chienne avec qui j’avais traversé nombres d’épreuves.

L’article a plu et m’a apporté énormément de message de soutien. Cependant c’était une erreur. Mon blog est un espace de détente, mes peines et tracas n’ont pas vraiment vocation d’y apparaître. Aujourd’hui il est hors ligne donc … erreur réparée.

Ça te dirait de continuer sur ta lancée et de faire des photos ou récits pour le centre des cokins (notre site) ?

Oui, pourquoi pas, hélas le temps me manque, ce n’est pas à vous que je l’apprendrai mais un blog est très chronophage. Mais l’idée est plaisante oui.

En plus des exhibes, as-tu d’autres envies ou désirs à nous faire partager via ton site ? Quels sont tes projets ?

Je ne pense pas rentrer dans la catégorie exhibe… Pour les futurs projets, je suis actuellement axée sur mon e-roman, donc vraiment j’ai la tête dans le guidon …

Peut-être que pour 2018 je proposerai un nouveau design pour mon blog, c’est à voir…. Mais bon franchement, aujourd’hui, je suis plongée dans l’idée de proposer plus d’histoires coquines …

Concernant tes séances photos et surtout tes exhibes … Depuis quand en fais-tu ?

Comme je viens de le dire, je ne pense pas faire de l’exhibe. Oui, je me montre dénudée en photo mais pour leur majorité, les photos sont prises dans l’intimité de mon « chez moi ».

Pour moi, une exhibe c’est avant tout oser poser en extérieur, comme le font si bien deux amies de Twitter : @Charlieliveshow et @Exhibelle_off

Quel plaisir y prends-tu ?

Au commencement, c’était plus une sorte de thérapie. Il faut savoir que je suis une femme bourrée de complexes. Et donc je saoulais, et saoule encore, mon homme avec mes complexes qu’il juge dénués de sens. On a commencé à montrer quelques photos dénudées sur internet. Au début, il filtrait les commentaires et petit à petit j’ai pris le relais. Aujourd’hui, au final, le plaisir je le trouve dans les commentaires. C’est toujours plaisant de lire les réactions des gens ; bonnes si possible !

Même si ça ne change rien (j’ai toujours mes complexes) finalement disons que je les accepte un peu plus …

Tu n’as jamais eu peur d’être surprise ou pire embarquée ?

Vu que mes photos sont faites dans l’intimité de mon « Chez moi » y’a peu de risques …

Quelle a été ta meilleure exhibe ?

La majorité de mes photos sont prises à la maison. Pour autant, quelques-unes ont été faites dehors. Et du coup j’affectionne particulièrement l’exhibe faite en forêt, qui était très … sympa.

On a vu que tu proposais aussi à tes visiteurs des dessous portés ou souillés. Tu peux en dire plus pour nos cokins que cela peut intéresser ?

J’ai découvert ce « fantasme » un soir sur le zapping de Canal+. Un homme y abordait des femmes dans la rue en leur proposant d’acheter leur culotte. Je précise qu’il les abordait avec gentillesse et sans être lourd. Bref, j’ai été curieuse et j’ai cherché à en savoir plus via Google là, je suis tombée sur un site français proposant à des hommes d’acheter des culottes souillées, « Vends Ta Culotte », c’est à cet instant, poussée par une curiosité peut-être obscène, que Kmille est née. Je m’y suis inscrite et l’aventure a commencé.

Après, si je devais en dire plus, tout est dans l’énoncé de la question. Certains hommes et femmes sont excités par l’odeur de l’intimité d’une femme. Pervers pour certains, pour moi c’est juste une facette de la sexualité de l’Homme. J’y participe et j’aime ça.

On a constaté que tu te présentes comme « Sexperte ». Peux-tu nous en dire plus ?

Et bien depuis les débuts de mon blog je propose des conseils sexo. Depuis 4 ans je réponds aux mails de lecteurs qui n’arrivent pas à s’épanouir sexuellement. Complexés, timides ou simplement frustrés de ne pouvoir vivre leurs fantasmes, je leur apporte écoute et conseils.

C’est quoi une Sexperte ? IL y a un diplôme ? (Lol)

C’est avant tout une personne qui sait écouter sans juger la personne. C’est une personne qui a de l’empathie pour l’autre et sans être un expert, qui a une certaine expérience dans le sexe.

Je pense que pour apporter un conseil il faut comprendre et pour comprendre il faut savoir écouter. On a tous des fantasmes, des besoins et des envies particulières (Dans les limites éthiques de notre pays).

Je ne crois pas à la force d’un diplôme, même si en France celui-ci semble assurer l’expertise de quelqu’un. Mais je ne connais pas de diplôme permettant d’avoir de l’empathie.

Comme Sexperte ou Sexpert c’est la contraction de Sexe et Expert, sachant qu’Expert est ici un terme galvaudé (personne n’est expert dans ce domaine, on a juste plus ou moins d’expérience), je pense, pouvoir dire que j’ai pas mal d’expérience dans le sexe ;). 

C’est un titre autoproclamé ou un retour d’expérience ou de Fan ?

Les deux mon capitaine. Depuis 4 ans, je réponds à toutes les questions sexo de mes lecteurs, je leur apporte conseils et écoutes. J’ai donc beaucoup de retour de leur part, et de bon retour. De fait, cette année, j’ai décidé d’assumer cette facette. Oui je suis une Sexperte …

Au vu de ton titre honorifique, cela te dirait de devenir notre consultante « Sexperte » officielle ?

Pourquoi pas, selon mes disponibilités 😉

Merci pour ces réponses sur ton univers et ton site. On change un peu de sujet avec ces autres questions sur ta …

Vie libertine :

Quels sont tes pratiques libertines plutôt échangiste mélangisme trioliste etc … Et depuis combien de temps pratiques-tu ?

Je suis libertine depuis mes 17 ans de mémoire … mais c’est seulement depuis mon homme que je m’épanouis dans un libertinage. Clairement avant j’étais dans une sorte d’abattage, j’explorais tout et je ne me préoccupais pas du plaisir. En fait j’étais libertine par défi. Aujourd’hui, enfin depuis mon homme, j’écoute mes envies, mon plaisir, je suis moins boulimique …

A présent je privilégie le triolisme ou, puisqu’avec mon homme nous aimons les jeux lubriques, le candaulisme. J’ai un peu de mal dans l’idée de prendre du plaisir sans la présence de mon homme. Et j’avoue qu’étant un brin jalouse, le fait de voir mon homme s’occuper d’une autre à côté de moi bride ma libido …

Oui Kmille est jalouse, mais ça va hein … je me soigne. Et puis : lol : nous n’en sommes pas à un paradoxe de plus ih ih ih …

Comment le monde libertin est entré dans ta vie ? Un hasard, une envie de casser la routine ou ça s’est fait tout seul ?

Par défi de transgression … en fait, j’avais à l’époque un ami qui connaissait le directeur d’un club échangiste très select. Par suite logique, nous y sommes allés et j’ai découvert ce monde que je voyais sans limite. Je m’y suis lancée à corps perdu, sans aucune retenue au point de faire des choix très … contestables et où la morale trouverait sans doute à redire.

J’ai accompagné des hommes, qui m’étaient inconnus, à des soirées qui n’avaient rien à envier à Stanley Kubrick … Des erreurs, peut-être … des expériences, clairement.

Quel est sexuellement la chose la plus folle ou invraisemblable que tu aies faite ou en tous cas celle qui t’a le plus marquée ?

J’avais 19 ans, en tout cas dans ma mémoire j’avais 19 ans, peut-être moins j’avoue … et j’avais l’envie de vivre une expérience hors norme. J’en ai parlé à une amie de l’époque, une … très bonne amie ++, qui a organisé cette expérience. Elle connaissait beaucoup de monde et c’est ainsi que je me suis retrouvée dans le gymnase du quartier à vivre un petit Gang Bang avec 15 mecs.

Bon clairement je n’ai eu aucun plaisir « sexuel » mais, à l’époque, je ne connaissais pas la jouissance, le vrai plaisir … du coup c’est la situation qui m’a apportée du plaisir, le côté hors norme.

Aujourd’hui, avec le recul, clairement je n’ai ressenti aucune jouissance, c’était de l’abattage, les mecs se répandaient et basta. Les pénétrations étaient « sans âme » j’étais un « vide-couille » et à l’époque et bien oui … j’aimais ça.

Quel est ton plus grand fantasme ?

Aujourd’hui, mon plus grand fantasme est de faire l’Amour en apesanteur, avec mon homme. Le top, un truc sur la Lune avec la Terre en arrière-plan. Ou sinon je me contenterai de la station ISS ^^. Ouais, c’est un fantasme à la con que je ne réaliserai jamais … mais franchement j’adorerai 😆

Comment au quotidien se traduit ton rapport au libertinage et sa mise en pratique (en clair comment tu concilies ta vie perso et vie coquine) ?

Aujourd’hui je suis mère de famille, c’est en partie pour ça que je cache mon visage … bref, sans être rentré dans la case de la « mère au foyer » j’avoue que le libertinage est clairement passé au second plan. Mais de temps en temps par envie mon homme organise quelques « rencontres » sympas. Nous avons quelques ami(e)s libertin(e)s et même si je conseille de privilégier les one-shot, quand on arrive à notre situation, avoir des ami(e)s qui partagent nos centres d’intérêts est clairement un plus.

Tu es plus soirée privée ou club ? Quel club conseilles-tu ?

Je ne conseille aucun club…

Quand j’ai débuté, le libertinage n’était pas aussi répandu. Aujourd’hui j’ai l’impression que c’est un « effet de mode » car l’âme du libertinage n’existe plus dans les clubs. Enfin je trouve hein.

C’est soirée ceci, soirée cela, bref je n’adhère pas à cette démocratisation qui attire de plus en plus de monde inexpérimenté, qui pense, à tort, que c’est un bon plan pour tirer un coup.

Bref vous l’aurez compris, je suis plus soirées privées. Plus sympas, plus jouissives …

Pour finir quel est ton conseil coquin pour tous ceux qui vont lire cette interview ?

Vivez votre sexualité, ne la rêvez pas… Le sexe se vit entre adulte consentant en faisant fi de toutes espèces de normalités imposées par notre société. La norme dépend des personnes, sa seule limite étant celle que vous lui fixez.

Il n’y a rien d’anormal tant que ça se passe entre adulte consentant.

Voici donc la fin de cette interview on te remercie encore beaucoup d’avoir pris le temps de nous répondre.

Nous espérons que vous avez apprécié cette interview, surtout n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ci-dessous pour nous dire ce que vous en avez pensez et on vous rappel que vous pouvez également les retrouver sur son site et sur twitter.

Vous pouvez vous aussi nous contacter pour répondre à nos questions via notre formulaire de contact et avoir la chance que votre interview soit publiée.

About

Nous sommes les administrateurs, webmasteur, testeurs, éditorialiste du site cokins41.com Votre centre des Cokins!

View all posts by

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.