Ma médecin est sadique

Ma médecin est sadique

Les coquines et coquins, voici le récit de la médecin, Stéphanie, qui a des méthode particulière pour soulager ses patients! Ce récit est une nouvelle œuvre de l’auteur amateur Bernard240, que vous pouvez contacter sur Xhamster, qui nous as déjà livré les aventures de Sophie et Roger.

Bonne lecture !

Mon médecin est une femme qui se prénomme Stéphanie, un jour de consultation pour une hernie, elle était particulièrement bien habillée, tailleur croisé, talons … Bref je kiffais.
Cela fait pas mal de temps que je lui fais un peu de rentre-dedans mais sans conviction ! c’est une femme mariée qui a environ la quarantaine et elle fait assez froide au premier contact …
Mon médecin me demande de me mettre juste en sous-vêtement, mais comme je n’en porte pas je suis très gêné… Elle est surprise mais me dit que c’est pas grave et comme on était en été, elle me demande de garder juste mon bermuda.
Elle écoute d’abord le cœur puis prend la tension, elle est assez proche de moi pour me frôler avec sa poitrine, j’adore … Puis elle commence à me palper le ventre pour chercher cette hernie .
Ensuite elle fait de petites pressions et je lui dis que la douleur est plus basse que ce qu’elle fait.
Elle descend sous mon bermuda sur mon bas ventre et trouve l’hernie qui lui semble légère.
Puis elle continue de palper en faisant des cercles elle touche la base de mon sexe qui commence à prendre forme. Elle me déclare alors : « Eh bien je trouve que ça s’active là-dessous »
« C’est pas de ma faute, c’est que vous m’auscultez bien… »
« Pouvez-vous ouvrir un peu votre bermuda que je vois mieux la zone de l’hernie ? »
J’enlève le bouton et je baisse carrément mon froc exprès, mon sexe jaillit et tombe sur mon ventre !
La médecin fait un bon en arrière puis s’avance et me dit : « C’est malin ! comme ça la zone de l’hernie est bien cachée… ».
Je prends mon sexe en main en le serrant pour qu’il gonfle et je l’écarte vers elle …
Elle se penche en m’auscultant à nouveau et dit « Bel engin que vous avez là mais c’est l’hernie que je veux voir ! ».
Je lui réponds « Merci pour mon engin ! mais je pense qu’il y a une malformation il est tordu … »
« Attendez, je regarde ».
Elle prend mon sexe en main et le balance de droite et de gauche .
« Je ne trouve pas, il est volumineux c’est sur mais tout semble normal ».
Elle continue de à la base vers le haut et elle le décalotte.
« Vous allez voir attendez un peu qu’il grossisse encore je suis pas au max … »
« Je fais comme ça alors hein ? »

Elle commence à me masturber très lentement c’est un délice.
« Oui, je sens qu’il grossit bien il m’écarte les doigts, je n’arrive plus à faire le tour avec ma main et c’est vrai qu’il se courbe vers la droite, il vient vers moi et vos testicules ont l’air de grossir aussi »
« Alors vous en pensez quoi docteur c’est grave ? »
« Non-non tout semble normal, mais j’en ai rarement vu de pareil et surtout aussi dur et avec des bourses comme ça, elles doivent être pleines ? »
« Oui mais continue de me branler j’ai l’impression que ça te plaît ! »
Je deviens familier …
« En effet c’est pas tous les jours que je peux astiquer un manche pareil d’ailleurs on dirait qu’il y a une fuite ça coule au bout. »
J’ai la sauce qui monte, mais je lui dis rien !
« Comment ça une fuite, ah oui regardez des fois c’est mouillé sur le bout de mon gland, penchez-vous, regardez c’est sur le petit trou … »
Elle se penche pour regarder mon gland et tire à fond vers le bas mon manche comme pour m’arracher la bite…
Et juste au moment où elle est toute prête et regarde, je lâche tout et je pousse mon jus en lui giclant un énorme jet en plein face .
« Tiens prends ça c’est un maquillage gratuit …»
Elle est surprise mais ouvre quand même la bouche pour en avaler et dit :
« quel gâchis j’aurai pu tout boire ! ».
« Alors comme ça t’es une vraiment une salope »
« Oui je craque facilement devant un gros sexe mais là il faut faire vite j’ai d’autre patient après toi »
Elle me lèche la bite rapidement et nettoie tout avec sa langue comme une gourmande.
Pendant qu’elle se rince le visage et change son chemisier qui est taché, je me rhabille. Elle me dit que je serai reconvoqué sous peu pour l’hernie.

Trois jours plus tard je reçois un SMS de rendez-vous pour une interprétation de l’IRM de mon hernie… je suis surpris, car je n’ai pas fait d’IRM, mais je fais comme si de rien auprès de ma femme et je la rassure lui disant que c’est la médecin qui veut me voir pour mon hernie.
Elle me dit : « alors file vite mon chéri, ne laisse pas traîner c’est peut être grave… »
J’ai rendez-vous le soir même à 19h30.

Je pars à 19 h, en disant à ma femme de ne pas m’attendre pour manger, car mon médecin est souvent en retard !
Arrivé sur place il reste un patient, Stéphanie vient le récupérer, elle est vêtue d’un jean et un d’un banal polo !
Au bout de 20 min le gars s’en va et c’est mon tour, elle me fait encore attendre 5 min et elle apparaît en blouse blanche avec boutons pressions !
« A nous deux maintenant, tu viens là que je t’examine… » me dit-elle sèchement !
Arrivé dans le cabinet toujours direct elle me dit : « Fou toi à poil mais interdit de bander ! »
Son ton autoritaire me plaît …
« Allonge-toi sur la table je vais t’attacher et tu vas voir je vais te faire une IRM de ta bite et du reste en direct… »
Pas inquiet je joue le mec docile et soumis, c’est ce qu’elle cherche !
Elle met mes mains au-dessus de ma tête et les attache à une barre fixée au mur au-dessus de la table d’auscultation, mes jambes pendent et elles sont liées aux pieds de la table… mon sexe reste mou
« Alors l’autre jour tu m’as bien éclaboussé, à moi aujourd’hui de jouer un peu … »
Elle monte sur la table m’enjambe et me pose direct son abricot sur la bouche elle est à poil sous sa blouse la chienne !
« Aller sors ta langue et nettoie le reste de pisse je ne me suis pas essuyée tout à l’heure et après t’as intérêt de me faire jouir »
Ça sent fort l’urine, mais je joue le jeu et je commence à bien la lécher, je passe ma langue sur ses lèvres vaginales je les prends en bouche pour les étirer elle apprécie ce traitement …et ondule du bassin.
« Oui c’est bien comme ça, aspire mon jus je vais tout te faire boire suce bien ma chatte joue avec mon bouton et je veux que tu me baises avec ta langue »
Je me mets à lui aspirer le sexe comme un aspirateur, je lui mords le clito et enfonce ma langue le plus loin possible !
Elle s’agite dans tous les sens se frotte très fort contre ma bouche, elle m’étouffe mais continue à se branler la moule sur mon visage je suis trempé de ses sécrétions.
« AH ! je vais jouir je vais t’en foutre plein partout »
Et elle m’explose son jus en plein visage, j’en bois une partie et elle continue à se frotter doucement la cyprine coule abondement.


« Hum trop bon cette mise en bouche mon salaud… à nous deux maintenant »
Elle se relève descend dégrafe sa blouse, mais elle la garde et elle vient me foutre ses nibards en pleine face je mords les bouts, je les aspire, je sens mon gland qui grossit et elle attrape ma queue qui commence à bander, elle m’astique fort sans douceur …
« Vas-y pompe mes nichons, je vais te vider les couilles une première fois … ! »
« Comment ça ? »
Elle me serre la bite comme dans un étau et choppe mes burnes en les pressant, j’ai mal !
« Voilà je vais te purger tout ça et c’est toi qui vas le boire … »
Elle me masturbe énergiquement 10 minutes puis ralenti pour éviter l’éjaculation !, elle crache sur ma bite puis reprend à ce rythme je commence à avoir mal à la verge, mais elle continu sans s’occuper de ma douleur.
Au bout de vingt minutes de ce traitement ses seins sont bien tendus, elle décide de descendre s’occuper de moi plus précisément et d’aller au bout en me masturbant frénétiquement.
Ma bite est sous pression et elle est toute rouge du traitement qu’elle me fait subir et je ne peux me retenir ! j’éjacule, elle prend un petit récipient et vide mon sperme dedans …
Elle m’a tellement bien branlé que ça gicle fort et je remplis presque le bol…
« Ah mais dis donc on a une bonne dose là je vois tes burnes doivent être à sec ! »
Je souffle fort, je suis épuisé, mais elle garde ma bite en main et me branle doucement pour faire un petit retour au calme, elle me caresse les couilles…
Elle remonte son autre main pour me caresser le torse et le corps.
« Bon aller, traitement suivant ! »
« Non je pense que ça suffit, j’ai mal à la bite tellement j’ai giclé, elle me brûle et je suis vidé. »
« OH le petit chou il ne supporte pas la douleur ! je vais te mettre un petit anesthésiant alors … »
Elle attrape un tube de crème et me l’étale pour passer la sensation de brûlure.
« Non mais c’est bon on a eu chacun notre plaisir je dois rentrer. »
« Ben non ici c’est moi qui décide ta femme va devoir attendre et tu vas voir maintenant je vais te faire exploser la queue »
Elle reprend sa longue masturbation et accélère même un peu pour me garder en forme, ça me brûle toujours, mais je sens que ça passe, de toute manière elle s’en fout même si mon sexe est extrêmement rouge surtout le gland .
Elle prend dans son tiroir quelques accessoires et me ligature la base de la bite avec un petit lien en isolant les burnes avec une fine cordelette en cuir en serrant fort, la pression du sang monte d’un coup dans ma queue et je durcis de nouveau, mais j’ai moins mal. J’ai jamais vu mon sexe comme ça gonflé à bloc les veines sortent on dirait qu’elles vont exploser le bout du gland semble même s’ouvrir …
« Voilà comme ça tu vas voir jusqu’où on peut aller sur le plan médical, tu vas me supplier d’arrêter. »
Elle prend une petite canule métallique longue et de la forme d’un stylo mais toute lisse et aux formes toutes rondes aux deux bouts et elle l’enduit bien de gel…
« Je vais te la mettre dans ta grosse queue elle ne va pas s’allonger mais doubler en volume et devenir dure comme du bois ! »
Elle prend mon gland en bouche l’aspire avec beaucoup de salive et joue avec sa langue pour ouvrir mon tout petit trou …
« Bien on dirait que tu es en grande forme on va voir ça tu vas le sentir passer ! je vais te péter la bite … »
« Non arrête ça ne va pas rentrer c’est impossible, je ne veux pas tu vas me déchirer le gland »
J’ai une trouille monstre, mais je me dis qu’elle sait ce qu’elle fait !


Et elle insère l’objet tout doucement mais en entier, la brûlure est quand un peu présente, sadiquement elle le fait coulisser en me masturbant l’intérieur de la bite pour je m’habitue l’engin et un peu à la douleur.
« Voilà tu sens, je te baise la bite avec ce mini gode tout fin tout long… ça pique hein ! »
Mon sexe double de volume il fait maintenant 8 cm de diamètre et toujours 22 à 24 de long c’est incroyable comme il semble dur on dirait une barre de métal je sens la pression du sang qui circule à l’intérieur …
Elle se met à me lécher sur toute la longueur en le masturbant très lentement et maintient la canule dedans cela m’électrise j’ai aussi mal aux couilles coincées par un lien …
Puis elle détache mes jambes remonte mes pieds à plat dans les étriers gynéco et soulève mes fesses et les cale en l’air puis elle prend on spéculum le graisse et elle l’introduit dans mon anus (j’avais pas prévu ça, mais je me laisse faire…)
Ensuite, elle ouvre le spéculum pour me dilater un peu de 3 cm ! puis elle le remplace par un plug de belle taille bien graissé …
Je me trouve les mains attachées, le cul planté sur un plug, les couilles serrées et la bite rempli je subis un joli petit bondage, mais j’arrive à supporter…
« Voilà la totale tu vas même jouir du cul et maintenant je vais m’empaler sur ton énorme sexe et toi tu vas t’enculer tout seul en reposant tes fesses sur le plug hum » et elle retire le coussin ce qui me fait m’empaler tout seul…
Elle monte accroupi sur mon pieux et se l’enfonce tout lentement mais en entier, elle hurle tellement je suis gros, elle se met à faire des allers-retours de plus en plus frénétiques et se plaque contre moi pour m’embraser puis se relève et reprend sa chevauchée .
Les changements de positions de son bassin me tendent la bite dans son ventre …
À chaque descente le plug me défonce le cul de plus en plus fort, mais j’y prends goût, la canule m’enflamme la bite, la sensation est complètement dingue et incroyable !
Elle se déchaîne de plus en plus..
« Ah plus fort vas-y perfore-moi le ventre défonce mon vagin. »
Elle se met à jouir comme une hystérique et n’arrête pas de jouir, elle s’empale toujours plus fort, j’ai envie d’éjaculer mais tout est bloqué et bouché…
« Oh oui je me défonce sur ton énorme mandrin, tu m’ouvres le ventre oh mon salaud je vais venir tu vas me faire jouir encore j’en veux plus ! »
Elle tape de plus en plus fort secoue la tête comme une folle, me griffe les pectoraux me met des gifles tellement elle jouit .
Et dans un dernier sursaut elle s’effondre sur moi dans un terrible orgasme elle ruisselle tout son jus sur ma bite elle tremble de partout …
« Putain j’ai jamais joui comme ça j’avais l’impression d’avoir deux gros sexes dans le ventre … »
Je suis comme un pantin complètement inerte, mon cul complètement dilaté, la bite en feux et les couilles en ébullitions prisonnières du lien …
Elle se relève doucement extrait mon sexe de son ventre dans un bruit d’aspiration et vient prendre ma bite en main. Elle retire la canule, défait les liens et me masturbe frénétiquement jusqu’à l’explosion, elle se fait gicler dans la bouche une bonne quantité de sperme et vient m’embrasser avec mon jus !
Mon cul est toujours rempli, elle me détache, elle prend le plug me le retire du cul et le porte à nos bouches pour le sucer.
« Alors c’est bon comme traitement mon salaud, maintenant on va boire la première giclé si tu veux… »
Elle attrape le bol et on partage ma semence …
J’ai les couilles complètements sèche et je suis épuisé, mais je dois rentrer et rester digne en arrivant à la maison et je vais devoir inventer des explications à ma femme.
Stéphanie se rhabille juste avec un chemisier et une jupe sans sous vêtement …
« Tu rentres comme ça ? »
« Oui quand je rentre tard mon mari me baise direct et on dîne après »
Décidément mon médecin est une sacrée salope …

J’espère que vous avez apprécié ce récit de La médecin sadique, surtout n’hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous pour me dire si c’est le cas …

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver Bernard240 sur Xhamster.

Si vous aimez Le centre Des Cokins fait avec le peu de moyen dont je dispose et que vous voulez m’aidez à l’améliorer, pour le rendre plus agréable, permettre d’avoir plus de participation, de photo, de récit et de Cokinterview, vous pouvez contribuer sur Paypal.

N’hésitez pas également à aller jeter un coup d’œil aux Cokinterviews, aux galeries photos et à savourer les récits coquins publiés …
Vous pouvez vous aussi nous envoyer vos récits via notre formulaire de contact et avoir la chance qu’elle soit publier sur notre site dans vos récits.
 vos récits 

Gros Bisouxxx Les coquines et coquins !
kiss

PARTAGER LE PLAISIR LES COKINS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.