Sophie prise par-derrière

Sophie prise par-derrière

Les coquines et coquins vous allez ici retrouver un nouveau récit où Sophie accepte que Roger la prenne par-derrière. C’est une nouvelle fois l’auteur amateur Bernard240, que vous pouvez contacter sur Xhamster, qui nous livre ici la suite des aventures de Sophie et Roger.

Sophie prise par-derrière hot

Bonne lecture !

Âpres ce fameux matin ou elle m’a fait une fellation au réveil, l’idée de prendre ma belle fille, SOPHIE, par-derrière me trotte de plus en plus la tête, donc je mets en place un stratagème…Durant plusieurs jours je fais exprès de l’éviter et ce malgré les relances de MARC qui voudrait aussi la baiser à nouveau !
Après dix jours sans coup de bites, elle se fait très câline envers moi et lorsque je passe un matin dans la salle de bains, je vois un peu de sang sûr de ses culottes .
Quelle aubaine, elle a ses ragnagnas je vais en profiter …

Je rentre dans sa chambre, elle est assoupie je lui caresse doucement le dos …
Elle s’éveille et dit : « Ah c’est vous, vous avez les mains douces, ça fait si longtemps encore … »
« Alors tu veux que je m’occupe de toi ? »
« Oui caressez-moi faites-moi jouir s’il vous plaît je suis en manque … »
Je commence à prendre ses seins en bouche pour les sucer puis les torturer un peu et très rapidement je descends sur son sexe qui est couvert !
« Non mais c’est quoi cette culotte tu dors habillée maintenant ? » Je fais l’innocent…
« Non j’ai mes règles en ce moment et vous pouvez juste vous occuper mon clito qui est accessible »
« Quoi tu te fous de moi, tu penses que je vais te faire jouir en te caressant, on a pas baisé pendant dix jours et toi là tu me dis que la porte est fermée par tes règles ! »
Je lui gifle les nibards et je fais un geste pour la repousser, elle se colle et m’attrape le sexe, je la bouscule et me lève …
« ROGER, je ne peux plus attendre j’ai besoin de vos mains et de votre langue je peux vous sucer profond si vous voulez baisez-moi la bouche… »
« Ca j’ai déjà fait ! tais-toi, je voulais te baiser pour de bon moi, si tu veux de la bite il faudra attendre ou tu ouvres tous tes trous ! »
Je me dirige vers la porte de la chambre, elle essaie de me retenir.
Je continue à partir, elle me supplie !
« Non-non ne partez pas sil vous plaît, je vous en prie je ferai ce que vous voulez ! »
Elle est effondrée, elle ne sait plus quoi faire …
Je fais exprès de la pousser à bout, j’aurai pu me faire sucer, mais je résiste … Je descends me faire un café et j’attends … d’un coup elle m’appelle au loin…
« ROGER venez j’ai un truc à vous dire ».
je monte doucement, je reviens un peu et je jette un dernier coup d’œil vers le lit et là j’entends :
« S’il vous plaît ne me laisser pas sniff » elle pleure !!
« Bon alors tu veux quoi puisque ton vagin est fermé je repasse une autre fois alors tchao … »
« Non c’est bon… OK prenez-moi par-derrière alors »
Je stoppe net, elle est à quatre pattes le cul tendu vers moi et bien écarté par ses mains je vois aussi le fil de son tampon qui est dans sa chatte.
Elle répète « prenez mon cul je vous le donne »
« Quoi je n’ai pas bien entendu »
« J’ai dit ne partez pas prenez-moi par-derrière si c’est ce que vous voulez…»
J’ai gagné, je vais bien me défouler ça m’a l’air bien serré …

Je me rapproche d’elle je lui fous une claque sur les fesses et les attrape, j’écarte bien fort et crache sur sa rondelle.
« Tu me donnes ton cul mais c’est pourquoi faire ? » je joue le pervers…
« Dis-moi clairement ce que tu veux j’ai pas bien compris »
« je vous donne mon cul pour que vous me sodomisiez »
« Ah là c’est clair au moins tu veux te faire enculer comme une salope c’est ça ? »
« Non je vous donne mon cul pour essayer mais pas trop fort alors … »
« Eh mais moi je ne fais pas les choses à moitié !! alors tu veux quoi bordel »
« je veux me faire enculer par votre grosse bite, mais allez-y doucement et préparez-moi bien, car vous êtes toujours monstrueux et très dur le matin »
« Oui t’inquiète je vais faire ce qu’il faut pour que tu deviennes accro à la sodo »
J’ai toujours ses fesses en mains je les fais rouler les rapproche et les écarte fort cela a pour effet d’ouvrir très légèrement son anus, je recrache dessus et avec mon doigt je dessine des cercles juste autour du trou…
Puis je vais vite fait chercher de la vaseline dans la salle de bain pour l’assouplir.
Sitôt revenu, je lui prends la tête et enfourne trois doigts dans la bouche en lui disant :
« Mouille mes doigts donnes moi de la salive »
Elle me les suce fort et humide et je lui pénètre direct mon pouce à sec dans le cul…
« Aille il était pas mouillé celui-là… »
« Non mais les trois là oui »
Et juste après le pouce je lui pénètre fort les trois doigts humecté de salive en faisant un triangle avec …
Je les fais tourner dans son anus pour bien élargir les chairs et je plonge bien profond …
« Voilà tu voulais être préparé… eh je pense que tu vas aimer maintenant »

Je prends mon chibre en main je le couvre de vaseline et le présente à la petite porte qu’il va falloir forcer .
Mon gland est disproportionné par rapport à son petit trou, je force tout doucement ça résiste, je vois dans le miroir sa grimace, le gland vient de passer, il est dans l’étau du cul, je le ressors et le remets immédiatement deux ou trois fois d’affilée, ça doit piquer elle a de grosse larmes qui coulent.
« S’il vous plaît ROGER c’est vraiment monstrueux j’ai l’impression que vous me déchirez le cul, ça pique, ça brûle j’ai très mal …arrêtez je vous en prie »
Je mets encore de la crème sur mon gland, car je vais lui mettre au fond maintenant
« Attends un peu t’es vraiment étroite et ça me gonfle le gland en plus, tellement t’es serrée, je me crème et ça va aller »
« Non pitié ROGER ce n’est pas la crème qui manque pour que ça glisse mieux !! mais c’est que c’est trop gros votre sexe »
Je lui caque le cul, je l’écartèle au maximum et je la pénètre cm par cm de toute ma longueur sans m’arrêter, elle hurle en pleurs, mais je continue dans son fourreau tant que je ne suis pas au fond, elle s’allonge à plat ventre, elle est anéantie par la douleur.
« Ne bouge pas ça y est je t’ai planté le cul tout au fond…,on attend que tu prennes la forme de ma grosse bite et je vais te prendre par-derrière »
Elle a vraiment mal et essaye de se dégager, mais je la tiens plaqué, bien planté, je lui gifle les fesses plusieurs fois pour faire une deuxième douleur qui fait un peu oublier l’enculage.
Au bout de 2 min elle bouge moins et son cul est tout rouge, je tire ses fesses vers moi pour la remettre à genoux avec un coussin sous le ventre, je lui maintiens la poitrine plaquée au lit et elle m’offre une vraie croupe en l’air hyper cambrée, prêtre à se faire perforer. Je fais des cercles avec ma bite à l’intérieur de cul et en l’élargissant je commence à limer doucement…
« Hum ah, j’ai toujours mal pas si profond »
Je me retire, sa pastille reste un peu ouverte et me replante d’un coup à fond… !
« Non par pitié mon anus est en feu »
« Aller un peu de courage, en bonne salope tu vas y arriver, n’oublies pas que c’est toi qui m’as demandé de te prendre par-derrière »

Là je la baise en lui claquant le cul en permanence je ressors et me replante toujours bien fort dans son fion, elle bouge un peu comme pour accepter cette défonce anale je la baise de plus en plus vite ses fesses sont cramoisies tellement je claque.
Puis je commence à être bien dans le moule et je l’attrape par les bras et tire en arrière elle est cassée en deux tellement elle cambre et la pénétration est hyper profonde. Je lui prends les seins en mains et je les malmène, je descends touché sa zone sensible juste j’effleure le clito elle s’abandonne à mon pilonnage et dit :
« Ah oui encore caressez-moi bien je veux jouir de partout j’ai tant attendu »
« Ah oui tu veux de la bite dans le cul et un doigtage de ton abricot ? »
Je redouble d’effort dans le cassage de son cul et j’accélère la masturbation clitoridienne
« Ah oui bien à fond enculez-moi fort et faites-moi jouir avec votre main… oui j’en veux encore plus fort dans mon cul… »
« Ah comme ça on devient accros au pilonnage après la gorge je vais te détruire le cul putain t’es vraiment serré j’ai l’impression d’être dans un aspirateur, tu vas me vider les burnes »
« Oui encore j’adore par-derrière hum ahh je jouis du cul c’est trop fort trop bon encore ne vous arrêtez pas videz vous tout au fond »
Je me vide les couilles en lui explosant le fond de l’anus et nous nous effondrons complètement trempé de sécrétions en de transpirations.
Elle se retourne je suis expulsé de son cul qui reste grand ouvert .

« Trop-trop bon votre baise anale j’étais vraiment en manque de bite et là vous m’avez encore mis la dose »
« C’est vrai que j’ai les couilles comme des raisins secs et la bite complètement ramollie, c’était une sacrée défonce, SOPHIE, tu deviens la pire des salopes. »
« C’est vous qui me rendait comme ça, j’aime de plus en plus le cul, vous avez ouvert tous mes trous, je crois que je suis accro à la baise hard maintenant »
Elle se love contre ma poitrine caresse mon sexe ramollissant, mais elle sait y faire la chienne et tout doucement il commence à reprendre vigueur …
« Mais ROGER c’est pas possible vous êtes une vraie machine, vous avez encore envie ? »
« Oui vient je vais te baiser dans la douche »
On arrive dans la douche elle se jette sur ma bite pour une bonne pipe profonde et dit :
« Je vais tout mettre en application !! »
Et là elle me pompe gorge profonde comme une dingue pleine de salive partout, elle relâche ma bite et se retourne « allez-y enculez-moi encore bien fort votre bite a l’air encore plus grosse que tout à l’heure »
Elle me rend dingue cette chienne je la pilonne par-derrière, sous la douche sans ménagement, elle cambre pour bien prendre profond je lui claque les seins, le cul elle en redemande…
« Allez déchirer moi, je suis votre pute, je veux être une vraie salope cassez-moi l’anus videz encore vos couilles »
L’eau coule sur nos corps et dans un dernier assaut j’envoie tout mon jus au fond pour la deuxième fois de la matinée, quelle pute cette belle fille …

J’espère que vous avez apprécié ce récit de Sophie prise par-derrière, surtout n’hésitez pas à laisser un petit commentaire ci-dessous pour me dire si c’est le cas …

Je vous rappelle que vous pouvez retrouver Bernard240 sur Xhamster.

Si vous aimez Le centre Des Cokins fait avec le peu de moyen dont je dispose et que vous voulez m’aidez à l’améliorer, pour le rendre plus agréable, permettre d’avoir plus de participation, de photo, de récit et de Cokinterview, vous pouvez contribuer sur Paypal.

N’hésitez pas également à aller jeter un coup d’œil aux Cokinterviews, aux galeries photos et à savourer les récits coquins publiés …

Vous pouvez vous aussi nous envoyer vos récits via notre formulaire de contact et avoir la chance qu’ils soient publiés sur notre site dans vos récits.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.