Une ballade devenue très coquine …

Une ballade devenue très coquine …

ballade coquine

Par une belle soirée de printemps nous allons avec mon homme en ballade bucolique sur les chemins semi forestier qui longe la Loire. La douce chaleur du soleil de fin de journée et les couleurs pastel que sa lumière crée donne une atmosphère à la David HAMILTON donnant une ambiance particulièrement sensuelle à cette promenade.

Mon cokin lui est vêtu de manière classique, un t shirt et un jean moi je porte une petite chemise en coton légère et une jupe de coton noire près du corps par dessus un soutien gorge sans bretelles et oups je ne porte pas de culotte ;).

Nous nous promenons donc main dans la main, sur le chemin entre l’eau et les arbres, croisant d’autres promeneurs, eux aussi en ballade, et quelques sportifs qui font leur footing, en profitant du calme et de la volupté de ce moment… Après quelques instants de ballade nous allons nous installer sur un banc pour profiter du panorama et mon chéri en profite lui pour me prendre dans ses bras laissant aller ses mains et ses doigts le long de mes cuisses en remontant jusqu’à découvrir que je porte rien sous ma jupe. “Petite coquine” me dit il tendrement au creux de l’oreille avant de m’embrasser doucement dans le cou pendant que ses caresses se font plus insistante sur mon entre-jambes. La situation nous donnent évidement des envies et nous décidons de chercher un lieu à l’abri des regards qui soit propice à satisfaire notre désir.

Nous allons donc dans le bois vers le bord de l’eau dans une sorte de petite clairière au plus près de l’eau mais caché par quelques peupliers, une fois sur place et considérant le lieu comme tranquille mon chéri se place face à moi et commence par m’embrasser tendrement en reprenant de plus belle ses caresses intimes, partant de mon cou glissant le long de ma poitrine puis ses mains descendent sur mes cuisses remontant ma jupe sur mes fesses et il me doigte en me serrant très fort.

Pendant que ses doigts s’affairent dans mon intimité ses baiser tendre passe de ma bouche à mon cou avant de glisser vers ma poitrine en déboutonnant ma chemise et rabaisse les bonnets de mon soutien gorge pour embrasser et jouer avec mes tétons dans sa bouche.

Pris dans son élan mon homme s’agenouille et commence à embrasser ma vulve entièrement épilée faisant passer ci et là sa langue avant de s’attarder sur mon clitoris, le cunnilingus qu’il me procure ajouter a la sensation du vent sur mes fesses et ma poitrine décuple mon excitation et mon plaisir me fait s’échapper quelques gémissement augmentant considérablement le flot de cyprine dont mon homme savoure chaque goutte…

Comme je veux rendre à mon homme le plaisir qu’il m’a donné je lui demande de se redresser et m’acharne à défaire sa ceinture et ses boutons de jean pour lui descendre aux chevilles laissant apparaître son sexe en grande érection car je remarque que lui non plus ne porte rien sous son pantalon, ce qui a pour effet d’augmenter mon excitation, je porte alors ma bouche à sa verge et lui procure une fellation magistrale.

Alors que mon homme commence à se tendre de plaisir un bruit de craquement de branche nous alerte et Cokin remarque alors quelqu’un caché dans les branchages qui commençait à s’approcher de nous.

Il s’agit d’un charmant jeune homme qui pêche sur la Loire et qui a posé sa barque un peu plus loin passant par ici pour rejoindre le chemin, il est habillé d’un t-shirt blanc et d’un jean bleu rentrer dans ses bottes vertes. Il ne fait nul doute qu’il nous observe depuis un long moment car son pantalon est déboutonné et il commençait à se faire un plaisir solitaire en nous fixant.

La surprise de son arrivée m’a quelque peu couper dans mon élan et alors que nous ré-ajustons nos habits en vitesse avec mon homme le jeune pêcheur nous fait signe qu’il ne veut pas nous déranger et qu’il voulait juste jouer les voyeurs. Après un échange de regard complice avec mon homme celui-ci demande à notre voyeur de se rapprocher pour qu’il puisse mieux nous observer tandis que je reprends mes vas et viens buccaux sur le membre de mon homme.

Notre jeune observateur ne se fait pas prier et se place a nos côtés, tout en continuant à caresser son sexe aux dimensions appétissantes, il nous dit qu’il se prénomme Damien qu’il à 24 ans et qu’il n’était pas sur de nous reconnaître car il est l’un de nos admirateur sur twitter et du site.

Le fait de rencontrer dans ces conditions un admirateur ajoute une note particulière à la situation et comme celui-ci est particulièrement charmant et respectueux je l’invite à se rapprocher un peu plus de sorte a le masturber pendant que je continue de prendre mon homme en bouche.

Le chibre de Damien est de très bonne taille et il semble apprécié mes caresses, a tel point qu’il me demande régulièrement de ralentir pour ne pas jouir trop vite.

Mon cher et tendre est amusé par la situation et me propose de me prendre en levrette contre l’arbre afin de satisfaire pleinement mon excitation et de proposer à notre admirateur un spectacle inoubliable, j’accepte évidement avec grand plaisir cette proposition et je m’installe les mains contre le tronc de l’arbre jambes tendue et fesses cambrés en direction de Cokin qui n’a aucun mal à me prendre tellement ma cyprine coule entre mes cuisses.

Les coups de butoir de mon homme me fond fondre de plaisir et manque de m’arracher un gémissement à chaque va et viens ce que Damien semble apprécié vu ses mimiques et son excitation est à son paroxysme pendant qu’il reprends sa masturbation, comme ne veux pas qu’il jouisse avant moi je lui demande de ralentir et de s’approcher de ma bouche pour que je puisse le sucer pendant que Cokin me prend.

Cette position, la situation de mon homme en moi et mon amant en bouche et le fait d’être en pleine nature avec le risque d’être surpris à tout moment me fait avoir un orgasme explosif et je laisse alors échapper un jet de cyprine sur mon homme qui jouis de concert avec moi. Damien que j’ai encore en bouche et lui aussi sur le point d’attendre le nirvana je retire alors ma bouche et fait quelques vas et viens avec ma main sur son sexe avant de ressentir entre mes doigts les spasmes de son éjaculation et de voir jaillir de son engin en grosses saccade son jus de plaisir.

Après ce moment de plaisir intense nous nous sommes rhabillés avant de remercier notre admirateur, qui nous l’espérons se reconnaîtra en lisant ses lignes, puis nous sommes repartis sur le chemin de notre ballade sous le soleil couchant satisfait d’avoir pris autant de plaisir…

Vous pouvez retrouver la galerie photo de notre séance photo exhib entre la forêt et l’eau ici : Shooting à la campagne

Nous espérons que vous avez apprécié mon récit, surtout n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ci-dessous pour nous dire ce que vous en avez pensé et ce que vous auriez fait …

Vous pouvez vous aussi nous envoyer vos histoires via notre formulaire de contact et avoir la chance d’être publier sur notre site dans vos récits.

About

Nous sommes les administrateurs, webmasteur, testeurs, éditorialiste du site cokins41.com Votre centre des Cokins!

View all posts by

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.