Une exhib pour la route …

Une exhib pour la route …

Une exhib pour la route récit

Je ne connais rien de plus ennuyeux que la route du retour des vacances, cela pour les raisons évidentes de contrainte, d’ennuis et de fin des vacances …

Lors d’une chaude journée d’été nous faisions la route du retour depuis le sud de la France, je portais une jupe légère et un haut au décolleté plongeant et comme nous étions un dimanche, fidèle à ma tradition je ne portais évidement rien dessous.

Aussi pour passer le temps de façon plus agréable et grâce aux nouvelles technologies, le temps que mon cokin nous conduise vers notre foyer je me mets à la lecture sur ma tablette tactile.

La lecture de roman classique, d’aventure, de science fiction ou même les romans de gare ne m’intéressent pas beaucoup, je porte alors mon choix sur le téléchargement d’un livre catégorisé comme “érotique”, bien que les détails croustillants des corps et des scènes de sexe mériterait de re-catégoriser celui-ci de pornographique.

Je ne sais pas pour vous mais pour moi la lecture de ce type de récit a la fâcheuse tendance à titiller mon intimité et mon entre-jambe commençait à me le faire senti au vu de l’humidité qui s’y installe …

J’en fait évidement part à mon cher conducteur mais celui-ci fortement concentrer sur la route me dit simplement que nous approchons de bordeaux et de ses embouteillages sur la rocade, limitant fortement les possibilités de nous arrêter pour satisfaire mon envie montante.

C’est donc quelques peu frustrer que je me remets à la lecture de mon récit levant quelques fois les yeux pour nous voir pris le flot de circulation avançant “au pas”.

Ma concentration était telle et mon envie si forte que bientôt je ne lisais même plus et fermant les yeux j’imaginais simplement vivre la scène à la place de l’héroïne du roman vivant son alcôve avec son amant ressentant ses caresses, ses baisers, l’odeur et le goût de sa peau contre moi … jusqu’au coup de klaxon du camion a coté de notre voiture qui m’a sortie de ma torpeur; je me suis alors rendu compte que mes caresses imaginaires était reproduite réellement sur le siège passager, j’ai constaté que j’avais la poitrine hors de mon top et la jupe retrousser et les doigts plein de cyprine qui s’affairait sur mon intimité.

Je suis alors surprise quelque peu choquer lorsque j’ai compris que le coup de klaxon du routier n’était pour râler après les voitures qui n’avançait pas mais bel et bien pour “m’encourager” et me “féliciter” du petit show que je lui avais involontairement donné, je me réajuste quelques peu et jette un regard noir à mon homme en lui disant qu’il aurait pu me réveiller mais il m’a répondu avec un regard lubrique “Tu semblait tellement en extase que je n’ai pas voulu te déranger … et puis ces pauvres chauffeurs, on ne les connaît pas, mais ils ont bien droit de prendre du plaisir à te mater non ?” , j’avoue que cela m’excite de me donner ainsi en spectacle devant des voyeurs et alors que mon homme glisse une main sur ma cuisse je lui demande de bien ralentir devant le prochain poids lourd que nous serions amenés à doubler car nous quittons enfin les bouchons …

Il n’en fallait pas plus pour que mon homme s’exécute et dès que possible ralentisse à hauteur des camions me permettant lorsque c’est possible de montrer mon corps et mes caresses à ces voyeurs d’un instant.

Mes caresse et celle de mon homme qui sait profiter de la situation me donnent de plus en plus envie si bien que je décide de faire plaisir à mon homme en réalisant l’un de ses fantasmes à savoir lui prodiguer une fellation alors qu’il conduit espérant lui donner envie de beaucoup plus …

Ma position fesses a l’air visible par la vitre passager et la bouche suçant la verge de mon homme n’est certainement pas préconiser pas la sécurité routière. Mais elle offre un spectacle plus qu’agréable aux différents conducteurs de poids lourds, croisés sur la route, au vu des multiples coup de klaxon entendus par les camions que nous doublons.

Après quelques minutes de ces acrobaties autoroutières mon cher et tendre me fait part de son envie de me faire l’amour et prends la prochaine sortie à la recherche d’un coin tranquille pour satisfaire notre libido.

Nous roulons alors jusqu’à la première forêt où mon homme installe la voiture dans un chemin discret à l’écart de la grande route, une fois sur place je rabaisse alors mon siège passager et retrousse a nouveau ma jupe permettant à mon cokin de m’offrir un magnifique cunnilingus qui fini de lubrifier mon intimité avant qu’il ne vienne sur moi pour me prendre et soulager mon désir de sentir son chibre aller et venir en moi.

Je sens que sa jouissance est sur le point d’arriver alors je lui demande de se retirer et porte ma bouche à sa verge pour prendre en bouche et avalé son jus de plaisir.

Comme vous devez vous en doutez depuis ce jour mon homme s’est toujours arranger pour rendre nos longs trajets plus attrayants …

Vous pouvez retrouver notre galerie photo de cette exhib sur la route ici : Cokine en exhib sur l’autoroute!

Nous espérons que vous avez apprécié mon récit, surtout n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ci-dessous pour nous dire ce que vous en avez pensé et votre version de sa suite …

Vous pouvez vous aussi nous envoyer vos histoires via notre formulaire de contact et avoir la chance d’être publier sur notre site dans vos récits.

About

Nous sommes les administrateurs, webmasteur, testeurs, éditorialiste du site cokins41.com Votre centre des Cokins!

View all posts by

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.